corinne-paire-lasjunies-peinture-2021-08-3-green-in-situ-maxi-carré_edited.jpg

A PROPOS

Scroll for english version


Née en 1973 à Castelsarrasin, petite ville dans le sud-ouest de la France, je me suis dirigée vers des études liées à la création. D'abord les Arts Plastiques à l'université, puis l'Architecture d'Intérieur, métier que j'ai exercé durant une dizaine d'année.

Je vis et travaille à Castelnau d’Estretefonds, près de Toulouse.​

Dans mes peintures, je ne cherche pas à représenter ce que je vois, mais plutôt ce que je ressens. J'essaie de donner forme aux émotions.

Je travaille par l'accumulation de couches, qui sont spontanées au départ, et qui deviennent plus délibérées et texturées au fur et à mesure que je m'approche de la touche finale. Chaque couche interagit avec celle qui la précède, masquant des éléments et mettant l'accent sur d'autres, pour donner un sentiment de profondeur.

Mon intention est d'exploiter l’énergie de la matière pour susciter des émotions chez le spectateur. Je nourris ma peinture de ce que je ressens, un excès d’émotions qui compose ma palette et se retranscrit dans mes peintures. J’essaie de parler au corps et à sa sensibilité pour dire l’indicible, pour laisser voir le monde tel que je le vois.

J'utilise un médium singulier, le café, qui agit pour moi comme un catalyseur. Je le superpose à la peinture acrylique, et instantanément apparaissent des craquelures, liées au conflit entre ces deux médiums. Cette énergie dégagée, mise en forme par le travail de la couleur et de la matière, stimule la perception que nous avons des choses et engendre des émotions. Libérée, ces émotions laissent libre cours à l’imaginaire, laissant place à l’interprétation personnelle. Ainsi, je n'influence pas la lecture, chacun peut s'approprier le tableau et lui donner sa propre signification.

English version

Born in 1973 in Castelsarrasin, a small town in the south-west of France, I headed towards studies related to creation. First Plastic Arts at university, then Interior Architecture, a job I practiced for about ten years.

I live and work in Castelnau d'Estretefonds, near Toulouse.​

In my paintings, I do not seek to represent what I see, but rather what I feel. I try to give form to emotions.

I work by building up layers, which are spontaneous at first, and become more deliberate and textured as I approach the final touch. Each layer interacts with the one before it, hiding some elements and emphasizing others, to give a sense of depth.

My intention is to harness the energy of the material to arouse emotions in the viewer. I feed my painting with what I feel, an excess of emotions that make up my palette and are transcribed in my paintings. I try to speak to the body and its sensitivity to say the unspeakable, to show the world as I see it.

I use an unusual medium, coffee, which acts as a catalyst for me. I superimpose it on acrylic paint, and instantly appear cracks, linked to the conflict between these two mediums. This released energy, shaped by the work of color and material, stimulates the perception that we have of things and generates emotions. Freed, these emotions give free rein to the imagination, leaving room for personal interpretation. Thus, I do not influence the reading, everyone can appropriate the painting and give it their own meaning.